le Guide survie dans la Libre.be


Merci à la Libre.be de présenter le Guide de Survie sous le sapin

http://www.lalibre.be/lifestyle/food/12-beaux-livres-a-mettre-sous-le-sapin-5a2ac0c2cd7095d1cd514d31

 

Rencontre avec une « cuisinothérapeute »


arton221-25160

 Qui êtes-vous Amandine Poli ?
Une femme de 31 ans, d’origine française, petite fille d’un restaurateur étoilé, cavalière de jumping passionnée et courant les terrains de concours le plus souvent possible !

Durant mon adolescence, j’ai suivi une formation agricole (lieux Vosges bac pro CGEA), laquelle m’a donné la chance d’apprendre à écouter et travailler la terre qui a tant de secrets à nous livrer. J’ai bénéficié lors de mes études de l’enseignement de professeurs passionnants et très respectueux de la nature.

Afin de m’enraciner encore davantage dans ce domaine, j’ai observé le travail de mon cousin Pierre Overnois, précurseur dans la vinification de vin bio à Pupillin (Jura). Cette approche empirique m’a conduite tout naturellement à m’intéresser aux médecines douces et à poursuivre ma formation au sein de l’Ecole de santé holistique du Docteur Eric Bach. J’y ai acquis mes connaissances sur le fonctionnement du corps et l’aromathérapie.

Lire la suite…

La méditation comme outil pédagogique


M le magazine du Monde |

Contrôle de soi et travail en équipe, deux notions-clés du vivre-ensemble que le Canada promeut à l’école à travers des exercices de relaxation et de méditation. | Manon Rescan

Une journée dans la classe de Christopher Lee ne commence jamais sans un exercice de « respiration ». La tête posée sur leurs bras croisés sur le bureau, à côté des livres de maths, des élèves de septième année (l’équivalent du CM2) de l’école Renfrew de Vancouver (Canada) apprennent à respirer. Ou plutôt à s’écouter respirer, en silence ou, comme ce matin, sur l’Ave Maria chanté par Andrea Bocelli. L’exercice de relaxation est tiré du programme éducatif MindUp, pratiqué par plus d’un millier d’enseignants de la ville de l’Ouest canadien.

Appliquée depuis près de dix ans dans les écoles de Vancouver, cette pratique pédagogique s’inspire de la très tendance technique de « pleine conscience » (mindfulness), qui aide à combattre le stress ou la dépression en se recentrant sur l’instant présent. MindUp y ajoute des leçons d’empathie, de contrôle des émotions ou encore d’optimisme. Un cocktail de positivité appelé « apprentissages émotionnels et sociaux », qui a pour but d’améliorer le bien-être des élèves et, in fine, leur réussite scolaire.

Lire la suite…